Que faire à Badami

Carte de Badami
Carte de Badami
Carte de Badami

Badami – un exemple pour le monde

Grotte de Badami
Temple de Badami

Badami est situé dans le Karnataka, dans le sud de l’Inde, à environ 200 km au nord de Hampi. Un endroit que peu de touristes occidentaux visitent, malgré ses nombreux temples bien conservés.

L’ancien nom de Badami était Vatapi, est souvent nommé de la même manière que Hampi, plus célèbre et touristique. Mais Badami est complètement différent et ne se compare pas à Hampi. Plus important encore, il ne se limite pas à une ville mais le circuit couvre quelques autres sites majeurs dans les 30 km.
Malgré son paysage rocheux impressionnant, que les Chalukyas qui régnaient ici à l’époque vers 600 après JC. comme fortification naturelle pour leur nouvelle capitale et a créé un réservoir avec d’énormes ghats entre deux affleurements rocheux. Les temples des Chalukyas montrent quelque chose d’unique en Inde : les styles architecturaux du sud et du nord de l’Inde ont été réalisés ici en même temps, parfois même mélangés. Il y a aussi des temples rupestres et des bâtiments libres.
Temple de Badami
Decouvrir Badami

Voyage-en-Inde

Aujourd’hui, une petite ville indienne typique se développe autour de la petite vieille ville de Badami. Le vieux centre-ville est encore presque entièrement épargné par les nouvelles constructions et montre la vie indienne telle qu’elle a été vécue pendant des siècles. Une grande partie de cela se déroule devant la porte d’entrée sur les marches de l’entrée et le petit porche. La vaisselle et le linge y sont lavés et presque toutes les maisons disposent désormais d’un robinet d’eau douce. Derrière la porte d’entrée, il y a souvent une grange pour les vaches, et le salon est à quelques marches. De petites boutiques, des temples et des mosquées sont disséminés dans toute la ville.Badami vit aujourd’hui un exemple qui m’a profondément impressionné. Une coexistence pacifique, telle que je la perçois, et pas seulement côte à côte, des deux grandes religions. Hindous et musulmans vivent à côté, il n’y a même pas de formation de quartier, au contraire. Sur la montagne nord de Badamis, sous un immense banian, il y a un petit temple avec un temple hindou et un temple musulman. Une femme en sari prie devant le temple hindou. Au même moment, un imam termine un rituel avec des musulmans devant leur sanctuaire. En sortant, une femme musulmane donne à un singe, animal sacré pour les Hindous, quelque chose de sacré à manger.

Badami Temple
Decouvrir Badami
Les temples rupestres, par ordre de création, de 1 à 4 dans la ville de Badami – la capitale du royaume de Chalukya (également connu sous le nom de Chalukya primitif) – datent de la fin du VIe siècle. Sa date exacte n’est connue que pour la grotte 3, un temple dédié à Vishnu. Une inscription trouvée ici enregistre la dédicace du sanctuaire par Mangalasha en Saka 500 (calendrier lunaire, 578/579 après JC). Une inscription écrite en langue ancienne kannada a permis de dater ces temples rupestres au 6ème siècle. Cela fait de cette grotte le plus ancien temple rupestre hindou de date historique.Le complexe des grottes de Badami, qui fait partie d’un site candidat au patrimoine mondial de l’UNESCO sous le titre “Évolution de l’architecture des temples – Aihole-Badami-Pattadakal” dans la vallée de la rivière Malaprabha, est considéré comme un berceau de l’architecture des temples qui a servi de modèle aux temples hindous ultérieurs en Cette zone constitue Les œuvres d’art des grottes 1 et 2 présentent le style du nord du Deccan des 6e et 7e siècles, tandis que les œuvres d’art de la grotte 3 représentent simultanément deux anciennes traditions artistiques indiennes. Styles Nagara et Dravida du Sud. La grotte 3 montre également des symboles et des reliefs dans le style dit Vesara, une fusion d’idées des deux styles, ainsi que les premiers exemples survivants au Karnataka de motifs de chakra yantra (symbolisme géométrique) et de peintures murales en couleur. Les trois premières grottes ont des sculptures d’icônes et de légendes hindoues axées sur Shiva et Vishnu, tandis que la grotte 4 a des symboles et des thèmes jaïns.
Temple Badami
Cave Temple Badami

Temple Grottes de Badami au Karnataka

Les temples rupestres de Badami sont sculptés dans du grès doux sur la roche de la colline. Le plan de chacune des quatre grottes (1 à 4) comprend une entrée à portique (mukha mantapa) soutenue par des piliers et des consoles en pierre, un trait distinctif de ces grottes, menant au mantapa à piliers, ou hall principal (également maha mantapa), puis il est découpé en un petit sanctuaire carré (sanctum sanctorum, garbha ghriya) au fond de la grotte. Les temples rupestres sont reliés par un chemin en escalier avec des terrasses modérées surplombant la ville et le lac. Les temples rupestres sont marqués de 1 à 4 dans leur série ascendante. Ce nombre ne reflète pas la séquence.Cette architecture comprend des structures construites dans les styles Nagara et Dravidien, le terme d’architecture le plus ancien et le plus durable des premiers Chalukyas.

Temple Badami
Cave Temple Badami

La Grotte 1: 

La grotte 1 est supposée être à environ 59 pieds (18 m) au-dessus du sol dans la partie nord-ouest de la colline. L’accès se fait par une série de marches, avec des sculptures de poissons dans diverses positions comme s’ils maintenaient le sol de la grotte. Le portique, mesurant 70 pieds (21 m) sur 65 pieds (20 m) intérieurement, comporte cinq piliers sculptés en relief de guirlandes de fleurs, feuillages et bijoux.La grotte de Tandava représente Shiva dansant en tant que Nataraja sur un rocher à droite de l’entrée. L’image, haute de 5 pieds (1,5 m), comporte 18 bras sous une forme représentant des positions de danse disposées selon un motif géométrique. Est. Les dix-huit bras représentent des Natya mudras (mouvements symboliques de la main), certains d’entre eux tiennent des objets tels que des tambours, des torches, des serpents, des tridents et des haches. Shiva est flanqué de son fils Ganesha et de la vache Nandi. Ce mur est rejoint par Nataraja, la déesse Durga de la tradition Shakti (puissance)  du démon-buffle Mahishasura.À gauche de l’entrée de Shiva se trouve un dwarapala (gardien) à deux bras tenant un trident et en dessous de lui se trouve une image fusionnée d’une vache-éléphant partageant une tête commune. À gauche, un éléphant et à droite, un taureau. En entrant dans le porche, la grotte présente une sculpture de Harihara, une statue de 7,75 pieds (2,36 m) de haut d’une image fusionnée qui est à moitié Shiva et à moitié Vishnu. Il est sur les côtés respectifs avec les déesses Parvati et Lakshmi. À droite, vers l’extrémité du mur, se trouve un bas-relief d’Ardhanarishvara, une image fusionnée de Shiva et de son épouse Parvati. À côté de la moitié représentant Parvati se trouve un préposé portant un plateau de bijoux. À côté de la moitié Ardanarishwara, qui représente Shiva, la vache Nandi et le squelette Behrangi sont les dévots de Shiva.

 

Grotte temple de Badami
Temple de Badami

À l’intérieur de cette grotte, les fils de Shiva, Ganesh et Kartkeya, le dieu de la guerre et le dieu de la famille de la dynastie Chalukya, peuvent être vus dans l’une des sculptures gravées sur les murs de la grotte, avec Kartkeya chevauchant un paon. Le plafond de la grotte comporte cinq panneaux sculptés, dont le panneau central représente Nagaraja, avec des couples volants de chaque côté. La tête et le profil sont bien formés et dépassent du centre de la bobine. Dans une autre chambre, un relief de 2,5 pieds (0,76 m) de diamètre présente des personnages masculins et féminins. Le mâle Yaksha a une épée et la femelle Apsara a un voile volant. Le panneau suivant a deux petites figures et le panneau à la fin est sculpté d’un lotus.Toutes les figures sont décorées d’ornements sculptés et entourées de bordures surélevées d’animaux et d’oiseaux. La conception de lotus est un thème commun. Au plafond se trouvent des photos de couples Vidyadhara ainsi que des couples de parade nuptiale et des scènes érotiques Mithuna. À travers une ouverture dans le mur du fond de la grotte, il y a un sanctuaire carré avec plus d’images sculptées. Dans le mantapa se trouve un Nandi assis face au gharba gharya (sanctum) contenant un Shiva Linga.

La Grotte – 2

La grotte 2 est située au-dessus et à l’est de la grotte 1 et fait face au nord. Il a été créé à la fin du 6e ou au début du 7e siècle. Plus petite que la grotte 1, quelque peu similaire dans le plan d’étage, mais principalement dédiée à Vishnu. La grotte 2 est accessible en montant 64 marches depuis la grotte 1. L’entrée de la grotte est un véranda divisé en quatre colonnes carrées avec des demi-colonnes à la fin, et toutes sont taillées dans de la pierre solide. Ces piliers ont des sculptures liquides décoratives de Ganas (nains légendaires) avec différentes expressions faciales. De chaque côté de l’entrée se trouvent des dwarapalas (gardiens) tenant des fleurs et neuf armes. Comme la grotte 1, l’art de la grotte 2 reflète la théologie et l’art hindous.
Grotte temple de Badami
Temple de Badami

Le plus grand relief de la grotte 2 représente la légende de Vishnu sous sa forme Trivikrama et emprunte l’une des trois étapes. Sous la marche surélevée se trouve un piédestal représentant la légende de Vamana, l’avatar nain de Vishnu, avant de devenir Trivikrama. Un autre bas-relief important représente la légende de Vishnu dans l’avatar de Varaha (un sanglier) sauvant la déesse de la terre (Bhudevi) des profondeurs de l’océan cosmique, avec un serpent pénitent à plusieurs têtes (Nāga) en dessous. Comme d’autres murti (statues) importantes dans cette grotte et dans d’autres grottes de Badami, les œuvres d’art de Varaha sont disposées en cercle et disposées symétriquement. Un panneau est un rectangle dont “la hauteur est égale au cercle d’orientation octogonal et dont les côtés sont dans les proportions géométriques nécessaires, en l’occurrence à la deuxième corde verticale du cercle”. Les murs et le plafond ont des traces de peinture colorée, ce qui montre que cette grotte avait des peintures murales dans le passé. Ceux-ci montrent la légende de l’explosion de l’océan cosmique (Samudra Manthan) et la naissance de Krishna et le jeu de la flûte, ce qui indique l’importance théologique et culturelle de ces événements dans l’Inde du 7ème siècle. Les sculptures du plafond et de la porte portent l’emblème de Gajalakshmi, des symboles à croix gammée, des couples volants, Brahma, Vishnu dormant à Shesha et d’autres.

Le plafond de la grotte 2 montre une roue à seize rayons dans un cadre carré. Au bout des baies se trouvent un couple volant et Vishnu sur Garuda. Le hall principal de la grotte mesure 33,33 pieds (10,16 m) de largeur, 23,58 pieds (7,188 m) de profondeur et 11,33 pieds (3,45 m) de hauteur et est soutenu par huit piliers carrés en deux rangées. Le plafond de cette salle a des panneaux remplis de reliefs. Les sculptures de la grotte 2, comme la grotte 1, sont du style nord du Deccan des 6e et 7e siècles, comme celles des grottes d’Ellora.
La grotte 3 est l’un des premiers temples hindous de la région du Deccan. Il est dédié à Vishnu. C’est la plus grande grotte du complexe. Il a de belles arches et des statues géantes de Trivikrama, Anantasayana, Vasudeva, Varaha, Harihara et Narasimha. Le thème principal de la grotte 3 est Vaishnavite, bien qu’il présente également Harihara sur son mur sud – moitié Vishnu et moitié Shiva représentés comme une seule entité, ce qui rend cette grotte importante pour les études chiites.
visite badami
Visiter le Badami

 

La grotte 3 

La grotte 3, qui fait face au nord, est à 60 pas de la grotte 2 à un niveau supérieur. Le porche de la grotte 3 mesure 70 pieds (21 m) de long avec une largeur intérieure de 65 pieds (20 m). Il est sculpté à 48 pieds (15 m) de profondeur dans la montagne. Un sanctuaire carré ajouté à la fin prolonge la grotte de 12 pieds (3,7 m) à l’intérieur. Le portique mesure 7 pieds (2,1 m) de large et comporte quatre colonnes sculptées debout qui le séparent de la salle. La grotte mesure 15 pieds (4,6 mètres) de haut. Il est soutenu par six colonnes, chacune mesurant 2,5 pieds carrés (0,23 m) de diamètre. Chaque pilier et colonne est sculpté de larges bases profondément sculptées avec des couronnes partiellement cachées par des consoles sur trois côtés. Chaque support, sauf un, présente des sculptures de figures humaines debout dans diverses poses sous le feuillage des plantes, de figures mythologiques masculines et féminines et d’une courte figure de nain. Une corniche moulurée dans le fascia, avec un bloc dado en dessous (généralement de 7 pieds (2,1 m de long)), comporte une trentaine de compartiments sculptés avec deux nains appelés ganas.

Plan de la grotte 3 Temple 1 : Vishnu 2 : Trivikrama ; 3 : Vishnu en sesha ; 4 : L’avatar de Vishnu Varaha sauve la terre ; 5 : Harihara (moitié Shiva, moitié Vishnu) ; 6 : Avatar Vishnu Narasimha debout ; 7 : Garbha ghriya (sacrum sanctum); Blue O : peintures au plafond des dieux et déesses hindous védiques et puraniques.

Grotte de Badami
Grotte Temple a Badami
La grotte 3 montre également des fresques au plafond, dont certaines sont fanées et brisées. Ce sont parmi les premières preuves survivantes de la peinture murale dans l’art indien. Le dieu hindou Brahma est vu dans Hamsa vahana dans l’une des peintures murales. Le mariage de Shiva et Parvati, auquel assistent diverses divinités hindoues, est une autre affaire.Sous la peinture du plafond de Brahma se trouve un médaillon de lotus. Le plafond présente des reliefs de dieux et de déesses védiques tels qu’Agni, Indra et Varuna. Les œuvres d’art rupestres, dans certains cas, montrent des signatures d’artistes ainsi qu’une grande inscription. Ceci et d’autres preuves épigraphiques montrent que le temple de la grotte a été ouvert le “jour de la pleine lune, le 1er novembre 578”. Le toit du porche comporte sept panneaux créés par des poutres transversales. Chacun dans des enceintes circulaires avec des images de divinités telles que Shiva, Vishnu, Indra, Brahma et Kama, avec des images plus petites de Dikpalas (principaux gardiens) dans les coins.

L’œuvre montre une femme triste et effondrée en train d’être aidée.

Le plafond de l’allée avant présente des panneaux décorés de fresques au centre de figures d’hommes et de femmes volant dans les nuages. Figure masculine de yaksha tenant une épée et un bouclier. Le décor de fleurs de lotus est également visible sur les panneaux. Le plafond de la salle est divisé en 9 panneaux légèrement au-dessus du niveau du plafond. Le panneau central ici montre un deva monté sur un bélier – vraisemblablement Agni. Des images de Brahma et Varuna sont également peintes sur les panneaux centraux. Des figures flottantes sont visibles dans les panneaux restants.La statue de la grotte 3 est bien conservée. Vishnu est présenté sous divers avatars et formes, comme Vishnu debout avec huit bras. Vishnu était assis sur le serpent à capuchon Shesha du côté est du porche. Vishnu en tant que Narasimha debout (avatar homme-lion); Vishnu dans le rôle de Varaha (avatar sanglier) qui sauve la terre ; Harihara (la moitié de Shiva, la moitié de Vishnu et leurs équivalents) ; et les avatars de Trivikrama-Vamana. Le mur du fond a des sculptures de Vidhyadharas. La grotte montre des scènes Kama sur des supports de pilier, où une femme et un homme sont en cour ou dans les bras de mithuna (affecté d’amour érotique).

 

Grotte Temple de Badami
Visite Badami

Des aspects de la culture, de la cosmétique et de l’habillement du 6ème siècle peuvent être vus dans l’art sculpté de cette grotte, qui montre une tradition complexe.

 

La grotte 4

La grotte 4, située immédiatement sur le côté et à l’est de la grotte 3, est à environ 10 pieds plus bas et est la plus petite des quatre grottes. Il est dédié aux Tirthankaras, figures vénérées du jaïnisme. Après les trois premiers, il a été construit avec le soutien financier des rois hindous à la fin du 7ème siècle. Certains chercheurs affirment que cette grotte a peut-être été créée au 8ème siècle. Certaines des décorations ont probablement été ajoutées au cours des siècles suivants, vers le XIe ou le XIIe siècle.Comme d’autres grottes, la grotte 4 présente des sculptures détaillées et une gamme variée de motifs. La grotte a une entrée de cinq étages avec quatre colonnes carrées – chacune avec des supports et des chapiteaux. Derrière ce porche, il y a un hall avec deux colonnes indépendantes et deux colonnes reliées. La première allée du porche mesure 31 pieds (9,4 m) de long et 6,5 pieds (2,0 m) de large et s’étend jusqu’à une profondeur de 16 pieds (4,9 m). De la salle, des marches mènent au sanctum sanctorum, qui mesure 25,5 pieds (7,8 m) de large et s’étend sur une profondeur de 6 pieds (1,8 m).
Temple de Badami
Visiter le Temple Grotte de Badami

À l’intérieur de la grotte se trouvent des effigies majeures de Bahubali, Parsvanatha et Mahavira avec une représentation symbolique d’autres Tirkankaras. Baahubali se tient à Kayot Sarga, méditant debout avec des vignes enroulées autour de ses pieds, son iconographie classique. Parsvanatha est représenté avec le capuchon d’un cobra à cinq têtes. Mahavira est représenté assis sur un trône de lion, ses marqueurs d’identification ne sont pas clairement définis et sont connus par certains érudits comme simplement “Jina assis”. Cette figure est mise de côté avec des reliefs sur la bordure des sculpteurs à têtes de chari (éventail), de serdula et de makara. D’autres sculptures incluent Indrabhuti Gautama drapé de quatre serpents, Brahmi et Sundari. Le sanctuaire contient une image de Mahavira reposant sur un socle contenant une inscription Kannada du 12ème siècle montrant la mort d’un Jakave. Vingt-quatre petites images de Jaina Tirthankara sont gravées sur les piliers et les murs intérieurs. En outre, les idoles des Yakshas, Yakshis et Padmavati.

Il y a. Les œuvres d’art, les symboles représentant des idées et les motifs de Badami Cave 4, selon Lisa Owens, sont similaires aux grottes voisines d’Aihole Jain et beaucoup plus au nord que les grottes d’Ellora Jain dans le nord du Maharashtra.

 

Autres grottes
Gauche : Grotte controversée le long du lac Agastya en face de quatre grottes numérotées Droite : Iconographie Vaishnava.
Outre les grottes numérotées, Badami abrite de nombreux monuments rupestres et temples de l’époque médiévale. De l’autre côté du lac, près du temple Butanatha, se trouve une petite grotte datant de la période Chalukya des 7e et 8e siècles. À l’intérieur, il y a une figure sculptée assise sur un trône sculpté et des reliefs montrant des gens avec des chari (éventails), un pipal, des éléphants et des yons en mode attaque. D’un côté de la statue se trouve un chakra, de l’autre une coquille d’huître annelée. Cette statue porte beaucoup de bijoux et un fil de plus sur sa poitrine. Le visage de cette statue est endommagé et son visage est perdu.

Lac Agastya
Lac Agastya

Il existe plusieurs théories quant à qui représente la statue. Une théorie soutient qu’il s’agit d’un rôle apaisant du Bouddha en position assise. Selon cette théorie, ceux qui détiennent des chauris sont des bodhisattvas à côté de Bouddha. Selon George Michel, l’aura, l’arbre pipal et les vêtements en forme de cape indiquent qu’il s’agissait à l’origine d’une statue de Bouddha. Cette théorie indique que ce sanctuaire a été converti en culte hindou ces derniers temps. Selon BV Shetti – Archéologue et Conservateur du Musée du Prince de Galles des Antilles, la grotte n’est pas modifiée mais depuis le début est un hommage au Mayamuha des Puranas hindous ou Buddhavatara Vishnu (le neuvième avatar de Vishnu). ) Cette théorie est soutenue par le chakra, la conque et les joyaux dans son iconographie. Ce style suggère qu’il a probablement été sculpté au 8ème siècle avant JC ou avant.Une autre théorie trouvée dans les textes coloniaux comme celle de John Murray – un missionnaire en Inde britannique et spécialiste du jaïnisme, affirme que l’image originale sculptée dans la grotte 5 est une image jaïna. Selon la troisième théorie, par Henry Cozens et A. Sundara – archéologues, et soutenue par des légendes locales, cette statue est un ancien roi. Sur une photographie de la statue prise avant qu’elle ne soit endommagée, la figure manquait de la masse Ushnisha qui correspond normalement à une image de Bouddha. La statue a plusieurs ornements inhabituels et non bouddhistes tels que des bagues, des colliers et des bracelets. Il utilise le fil hindou Yajnopavita et le style de la tête est plus proche d’une tête Jina que d’une tête de Bouddha. Ces caractéristiques suggèrent que cette statue peut appartenir à un royaume représenté par les caractéristiques de différentes traditions. Selon Carol Radcliffe Boulon, conservatrice adjointe à la Freer Art Gallery du Smithsonian, la date et l’identité de la statue originale de la grotte 5 restent un mystère. Il y a d’autres travaux. L’un d’eux est un petit temple qui contient une sculpture sur pierre du 7ème siècle d’Anantashyana Vishnu ou Vishnu couché avec Lakshmi et Garuda dans la pose éponyme. Vishnu est montré en train de redémarrer le cycle cosmique avec la naissance de toute existence. Au-dessus du relief sculpté se trouvent les dix avatars de Vishnu – Mathais, Kurma, Varaha, Narasimha, Vamana, Parashurama, Rama, Krishna, Bouddha et Kalki. Entre Narasmima et Vamana est représenté le relief du cordon ombilical de Brahma attaché au nombril de Vishnu. Sur la gauche se trouve un relief de la Trinité – Vishnu, Shiva et Brahma, tandis qu’à droite se trouve un couple humain et une mère vache nourrissant un veau.

 

Decouvrir Temple Badami
visite les temple de badami

En 2013, Manjunath Salulelli – directeur adjoint du district de Bagalkot travaillant pour le gouvernement de l’État du Karnataka – a signalé la découverte d’une autre grotte avec 27 gravures rupestres, à environ 500 mètres (1 600 pieds) des quatre grottes d’origine. L’eau pleut de cette grotte nouvellement découverte tout au long de l’année. Il représente Vishnu et d’autres divinités hindoues et porte une inscription en écriture devanagari. L’âge de ces gravures est inconnu.

 

Meilleur temps pour visiter le Badami

Les mois d’hiver d’octobre à mars sont les meilleurs temps pour visiter Badami.
Comment rejoindre Badami ?
Par avion:
Badami n’a pas d’aéroport. On peut voler jusqu’à Hubli puis prendre un bus ou un véhicule privé jusqu’au Badami.
Par chemin de fer :
Badami a une gare. Cependant, il faut vérifier si le train de votre ville y arrive.

Par la route:

Badami est bien relier par la route.

statue de baraha Aihole
statue de baraha

 

Commutation locale de Badami à Pattadakal et Aihole

Vous pouvez simplement vous promener dans la ville et couvrir toutes les principales attractions à pied comme je l’ai fait. Cependant, cela devient fatigant sous le soleil de plomb car j’étais là-bas à la mauvaise saison. Pour visiter d’autres spots, comme Aihole et Pattadakal, il existe plusieurs options.

Tout d’abord, vous pouvez toujours rechercher des transports locaux, tels que des voitures partagées et des bus utilisés par les habitants. Cela vous coûtera des cacahuètes mais dans ce cas vous ne contrôlerez pas le timing. Surtout si vous le faites à la mauvaise saison, vous ne voudriez pas finir par parcourir de longues distances à cause du manque de transport.

Temple de Badami
Visiter le Temple Grotte de Badami
Une bonne option est d’opter pour le Tempo Traveler quotidien qui part de l’hôtel KSTDC susmentionné tous les matins à 8 heures du matin. Il coûte 550 INR par personne et couvre Badami, Pattadakail, Aihole, Banashankari et Mahakuta. Généralement, il doit avoir
suffisamment de passagers pour faire le voyage et il sera difficile de les faire partir si vous êtes le seul.